Mentions Légales

Retour à l’accueil

Édition/publication du site

Brocéliande Communauté

1 rue des Korrigans
35380 Plélan-le-Grand
Tél : 02 99 06 84 45
Fax : 02 99 06 85 06

arnaud.tani@cc-broceliande.bzh
www.broceliance-attractive.com

Directeur de la publication

Bernard Ethoré, Président de Brocéliande Communauté.

Responsables de la rédaction

Gaud MENGUY (chargée de communication)
Arnaud TANI (développeur économique)

Conception graphique et développement

AGENCE BASTILLE
Adresse : 42 rue Sedaine, 75011 Paris
Site web : https://www.agencebastille.com/

Hébergement

OVH
Siège social : 2 rue Kellermann – 59100 Roubaix – France
Tél. : 0 820 698 765
Site web : www.ovh.com

Avis relatif à la sécurité :

Afin d’assurer sa sécurité et de garantir son accès à tous, ce site Internet utilise des logiciels pour contrôler les flux sur le site, pour identifier les tentatives non autorisées de connexion ou de changement de l’information, ou toute autre initiative pouvant causer des dommages. Les tentatives non autorisées de chargement d’information, d’altération des informations, visant à causer un dommage et d’une manière générale toute atteinte à la disponibilité et l’intégrité de ce site sont strictement interdites et passibles de sanctions pénales.
Le fait d’accéder ou de se maintenir, frauduleusement, dans tout ou partie d’un système de traitement automatisé de données est puni de deux ans d’emprisonnement et de 60 000 € d’amende.
Lorsqu’il en est résulté soit la suppression ou la modification de données contenues dans le système, soit une altération du fonctionnement de ce système, la peine est de trois ans d’emprisonnement et de 100 000 € d’amende.
Lorsque les infractions prévues aux deux premiers alinéas ont été commises à l’encontre d’un système de traitement automatisé de données à caractère personnel mis en œuvre par l’Etat, la peine est portée à cinq ans d’emprisonnement et à 150 000 € d’amende. (article 323-1 du code pénal)
Le fait d’introduire frauduleusement des données dans un système de traitement automatisé, d’extraire, de détenir, de reproduire, de transmettre, de supprimer ou de modifier frauduleusement les données qu’il contient est puni de cinq ans d’emprisonnement et de 150 000 € d’amende. ( article 323-3 du code pénal).

Crédits

Photos :

Festival du Roi Arthur : Magali R.
Laurent Hignet : Brocéliande Communauté